Thèmes

actualités alzabane amour animaux antilles auteur baudelaire belle cepal cerise chemins contes

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· COMPTINES POUR LES PETITS (33)
· CONTES ET FABLES SUR NOS ANIMAUX (76)
· CONTES FANTASTIQUES (10)
· CONTES POUR LES TRES GRANDS (13)
· Fabliaux (42)
· La chronique de Cerise... (Citations...) (0)
· Peintures acrylique (6)
· POEMES (25)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· La réponse du père noël...
· La petite grenouille de Martinique
· Le rat beauté sur un chien fer
· Le chien créole et le caniche...(Tous ages)
· La réponse du père noël... (3-10 ans)

· conte creole de noel
· Maman j'ai peur...(3-6 ans)
· Le retour de kimboi...
· Il a neigé en Martinique!!
· Le lion et le chacal...
· Tableau acrylique LES DOMINOS
· L'abeille et l'ours
· poeme colibri
· manicou
· avoir 10 ans

Voir plus 

Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· acrostichelucandre
· Alzabane éditions
· Club soleil
· Direction régionale de l'environnement de Martinique
· Editions Baudelaire
· infoantilles
· ktizeb
· Potomitan
· Respecter-Soigner-Protéger
· Voyage au pays des fleurs

Voir plus


Statistiques

Date de création : 20.10.2008
Dernière mise à jour : 20.06.2013
228articles


La réponse du père noël...

Publié le 15/12/2008 à 12:00 par peintredesdom
Mon cher enfant,



C'est le papa noël qui te répond aujourd'hui,

J'ai bien reçu ta lettre qui me fait un plaisir inouï,

Je suis en plein travail, mais je prends un moment pour toi mon petit...



Quand je regarde dans mon télescope toute l'année,

Je m'arrête souvent sur ton école et ta maisonnée,



Je note alors deux ou trois bêtises, et quelques moments de crise,

tu oublies parfois tes lettres passées et les choses que tu m'avais promises,



Maman et papa font beaucoup d'efforts pour que tu reste sage,

Quand ils étaient petits, je leur tenais d'ailleurs le même langage,

Ils savent que le père noël...

EXTRAIT DE CARNET DE CONTES AUX ÉDITIONS BAUDELAIRE PARUTION JUILLET 2009

TEXTE RÉ-ÉCRIT PAR JEAN-MARC WOLLSCHEID SUR DEMANDE DU PÈRE NOËL (Tous droits réservés)




Commentaires (10)

francine le 15/12/2008
excellent, cette lettre je vais l'écrire à ma fille


daniello le 15/12/2008
Père Noël que de gentilles choses en ton nom,nous disons...
Salut à toi magicien des mots j'ai toujours autant de plaisirs à parcourir tes textes....
Mon blog


Agnès le 19/12/2008
Ca, c'est excélent. J'aime beaucoup ce texte !!! Voici une réponse toute faite à une lettre que ma fille de 7 ans a écrite au père noel.....
Merci
Bon week end
Mon blog


Anonyme le 01/12/2009
Bonjour Pere Noel,

Je voudrais donner des cadeaux a mes chere parents D AMOUR.Lysa


Anonyme le 22/12/2009
n'oublie pas les enfants qui sont sages, polis et qui travaillent bien à l'école


Anonyme le 24/12/2009
Cher Goran,

Je suis passer te déposer tes cadeaux que tu m'as commander et j'ai pris tous tes dessins merci beaucoup.
Joyeux noel


Anonyme le 16/11/2011
Trés jolie réponse


Nadège le 18/12/2011
C'est super mais c'est quoi la suite de cette lettre.


garcia le 21/12/2011
la réponse du pere noel est vraiment belle
merci


fiona le 06/11/2012
pére-noêl tu et trés gentil mercie

http://lerde375.centerblog.net


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
Ici
Bonjour vous êtes sur le site de jean-Marc Wollscheid fabuliste. jmw.woll@wanadoo.fr Les meilleures citations de Jean-Marc Wollscheid ICI Avec ALLOCITATION.COM   Météo Ma
La poule amère…
Une poule osait sur le tardLe temps ayant œuvré son lard,Revêtir plus qu’un bec cithareChanter comme coq à partAvoir ainsi le panache de l’espritBien mal lui en a pris. C
Le blessé sucré...
  L'autre jour je trouvais un oiseau blessé, un commun sucrier... Je le ramenais au creux de chez moi pour le soigner... Puis, quand il eut à peine retrouvé ses forces, u
Mon val, Valérie...
  Au creux de ma vallée de mon univers, Au fin fond de mes aléas de mes chimères, Existe une toute petite orée une rêverie, A l’emplacement parfait de mon val, Valérie..
Saint Valentin
Je venais de me réveiller, ou peut-être de naître, Je ne savais pas.   J’avais les yeux ouverts, Je regardais l’horizon, Je regardais devant moi.   Je me sentais à l’étro
forum